image bulle_systemealim_gauche.png (24.6kB)

Un système alimentaire est l'ensemble des agents, des services et des institutions en charge de la production, de la distribution, de l'accès, de la consommation et du stockage de la nourriture.
Pillon, 2011.
image bulle_SAT_droite.png (10.8kB)






Les systèmes alimentaires territorialisés constituent une forme émergente alternative au système agro-alimentaire mondialisé.
Ils ont pour but de :
  • inventer/valoriser des modèles de production et de consommation plus respectueux de l'environnement et de la santé,
  • réduire le gaspillage tout au long de la chaîne alimentaire
  • valoriser les produits locaux dans des filières de proximité,
  • permettre un meilleur partage de la valeur créée dans le territoire.
Anthony Page, Audrey N'diaye, Isabelle Duvernoy, Michel Duru, 2018.





image etiquette_lecontexte.png (18.6kB)



La crise du coronavirus a suscité un intérêt fort pour les circuits courts et les produits locaux, de la part de consommateurs mais aussi de producteurs peu ou pas insérés dans ces circuits. Ministère, Civam, associations, collectivités ont cherché à répondre à ces attentes en proposant des cartes permettant de localiser les producteurs de leur territoire et les lieux de vente de produits locaux.

La parution de ces cartes rejoint différentes démarches lancées depuis quelques années pour recenser et cartographier les initiatives autour de l’alimentation locale : marchés de plein vent, magasins de producteurs, AMAP, dispositifs de préservation de terres agricoles pour l’installation d’agriculteurs en circuits courts.... Le projet READY porté par l’INRAE en 2018 et 2019 a permis d’identifier de multiples sources de données sur les systèmes alimentaires territoriaux et de débuter un travail d’analyse à travers la production d’une base de données.

Ce projet a toutefois fait le constat de la dispersion des sources de données, de la présence de doublons sur de multiples cartes et du manque de mise à jour des données. D’autre part, la plupart des sources de données n’ont pas pour objectif de produire des statistiques, mais seulement d’orienter les consommateurs vers des points de vente.

Face au constat partagé par de nombreux acteurs (Ministère, chambres d’agriculture, Civam, PAT, services déconcentrés de l’Etat, association de consommateurs…) du manque de données sur la production, la transformation, la logistique, la distribution dans des circuits courts et de proximité, le RMT Alimentation Locale s’est fixé pour objectif de créer un observatoire afin de produire des données sur les systèmes alimentaires territorialisés.



image etiquette_leconcept.png (17.1kB)



L’objectif de l’ObSAT n’est pas de produire une énième carte mais de proposer un outil de diagnostic à différentes échelles territoriales. L’ObSAT s’inscrit dans une démarche de science ouverte et s’appuie sur des partenariats avec des gestionnaires de données afin d’agréger de multiples sources de données existantes ou créer de nouvelles données de manière participative.

Nous cherchons à produire une base de données qui caractérise les acteurs des systèmes alimentaires territorialisés (localisation, poids économique…) et des liens qu’ils entretiennent entre eux. Les données sont historicisées dans le but d’identifier les dynamiques (apparition ou disparition d’acteurs, croissance…).

L’interface utilisateur est interrogeable à différentes échelles territoriales (France entière, région, département, EPCI) et produit des
synthèses sont formes de tableaux, de graphiques et de cartes.



image etiquette_lesusagers.png (18.0kB)



L’ObSAT est un outil qui souhaite répondre aux acteurs inscrits dans ces systèmes alimentaires, aux acteurs du développement agricole, aux acteurs de l’action publique, aux acteurs de la formation, de l’enseignement et de la recherche.


Aperçu des outils en cours de développement par l'Observatoire.